Article

La santé par les plantes

Nos plantes aromatiques renferment des vertus pour notre santé et notre corps qui permettent de nous soigner. Dans cet article vous découvrirez quelques astuces de grands-mères et des recettes pour vous faciliter la vie. Parce que votre santé est importante il faut la respectée.

Les secrets de beauté et de santé par les plantes sont connus depuis les temps les plus anciens. Dans toutes les civilisations, comme par exemple en Egypte, où « les dames de la haute société utilisaient des onguents à base d’huile d’amande douce, de résine, de miel et de cannelle » et où « les femmes du peuple utilisaient des simples huiles parfumées à la menthe ou au thym », en Inde, en Chine, en Grèce ou à Rome, les remèdes et le crèmes de beauté à base de plantes étaient largement employés.

La lavande, le thym, le romarin, la sauge, l’ail, la rose ou le lys sont cultivés depuis toujours dans les jardins, à la fois pour leur agrément et pour le bien-être qu’ils procurent…

Du thym pour le rhum :

  • Quand vous commencez à être enrhumé, faites-vous toutes les heures une infusion de thym sucrée au miel, à laquelle vous ajouterez une rondelle de citron et deux clous de girofle.
  • Mettez quelques gouttes d’huile essentielle de thym sur votre mouchoir et sur votre oreiller, cela vous aidera à mieux respirer.

Le lys pour la peau :

Si le lys poussait dans tous les cloîtres du Moyen-Age, ce n’était pas seulement parce qu’il symbolisait l’incandescente pureté de la Vierge Marie, mais aussi parce qu’il figurait parmi les plantes du Capitularis de Villis, recueil de toutes les bonnes plantes destinées à soigner les petits du quotidiens, préconisées par l’empereur Charlemagne pour les jardins de son empire.

Le lys est un allié de la peau, qu’il aide à cicatriser. On utilise les pétales ou le bulbe bouilli dans du lait. Une fois réduit en purée, on l’utilise pour soulager les affections légères de la peau, telles les dermites ou les irritations.

La sauge contre la transpiration :

  • Cueillez des feuilles de sauge et laissez-les sécher. Réduisez-les en poudre et mélangez-les à du talc officinal. Vous utiliserez ce mélange pour les aisselles et les pieds.
  • Servez-vous également de cette poudre pour l’intérieur de vos chaussures, afin de la désodoriser.
  • Vous pouvez aussi glisser tout simplement un bouquet de feuilles de sauge à l’intérieur de vos chaussures.

Les vertus du millepertuis :

A la campagne, autrefois, l’huile de millepertuis figurait en bonne place parmi les remèdes familiaux les plus simples et les plus utilisés.

D’une étonnante couleur pourpre, elle est utilisée en massage pour combattre les courbatures, les petites douleurs et surtout pour aider à la cicatrisation de la peau après une brûlure légère ou une blessure sans gravité. On s’en servait également au Moyen-Age pour chasser les mauvais esprits et les vilains sorciers …

On sait aujourd’hui que le millepertuis renferme de précieux principes anti-inflammatoires, cicatrisants et antiseptiques.

Le citron pour la gorge :

Le citron est traditionnellement employé pour adoucir les gorges enflammées par une angine, car il est riche en vitamine C qui lutte contre les infections.

  • Il vaut mieux utiliser le jus de citron chaud ou tiède, et renforcer son action adoucissante en le sucrant avec du miel.

Les remèdes contre les piqûres :

  • Si vous avez été piqué par une abeille, choisissez quatre herbes différentes et frottez-vous vivement la peau. Parmi ces herbes, le plantain, reconnaissable à de larges feuilles ovales et nervurées et à son inflorescence en forme de houppette minuscule au bout d’une longue tige, figure parmi les plus apaisantes.
  • Le vinaigre, le jus de citron, le jus d’oignon ou celui de poireau apaisent également la douleur des piqûres d’insectes.

Recettes :

L’huile de lys : pour nettoyer le visage et guérir des petites brûlures.

100g de pétales de pétales de lys de la madone fraîchement cueillis

100g d’huile d’amande douce

  • Laissez macérer les pétales dans l’huile pendant environ 15 jours
  • Filtrez et mettez en flacon

L’huile de millepertuis :

100g de fleurs de millepertuis fraîchement cueillies

100g d’huile d’olive

  • Mettez l’huile et les fleurs dans un récipient fermé et laissez macérer pendant au moins 15 jours, de préférence au soleil.
  • Filtrez et mettez en flacon cette préparation qui a pris une étonnante couleur rouge sombre.

Retrouvez nos autres huiles essentielles et végétales sur Madame Arc En Ciel http://www.madamearcenciel.com/accessoires-34?p=2

.

Commentaires

Ecrire un commentaire

© 2016 Madame Arc En Ciel. Tous droits réservés